Soigner rhume et grippe : indignez-vous!

Chers petits poneys en gaufrette,

Je n’ai pas 384 astuces à vous refourguer pour lutter contre les maladies saisonnières, ne vous faites aucune illusion. Hé oui je sais c’est un peu décevant, que voulez-vous, il n’y a pas de raison d’y couper, vous y aurez droit comme tout le monde. Et toc.

En revanche, je voulais m’insurger contre un phénomène qui m’énerve passablement sur le sujet des déboires hivernaux. L’autre jour je tombe sur un article (un vrai, pas des gaudrioles comme le mien) qui proposait abondance de solutions pour lutter contre les grippes, rhumes, toux, angine et autres cocasseries qui parsèment généralement la période fraîche. Ledit article était illustrée par l’image suivante :

MK0025547-1-EV-rhumeBon. Donc la dame a un rhume ou une grippe contre lesquels elle lutte à grand renfort de mille conseils et astuces d’une efficacité garantie.

Ok ok…. Admettons… Là, moi j’ai envie de dire : SÉRIEUSEMENT MADAME? LA GRIPPE ?

Vous je ne sais pas, mais moi, quand j’ai la crève du siècle ou la grippe, je ne me tapote pas le bout du nez délicatement d’un mouchoir immaculé. Je suis rougeaude, j’ai de la fièvre et les yeux tout petits petits petits. Mon charmant petit nez devient un appendice grotesque, encore plus écarlate que tout le reste combiné, qui se met qui plus est à peler assez rapidement à force de se moucher. Par ailleurs mes lèvres se mettent aussi à devenir sèches et à se craqueler, histoire d’en rajouter une couche. J’ai l’impression d’un camion m’a roulé dessus : pas la gentille camionnette Darty, plutôt le modèle australien avec plein de remorques qui transportent probablement tout Ayers Rock vu mon état ensuite.

Ma motivation dans ces conditions à me maquiller et me tracer un sourcil impeccable faiblit fortement, inutile de vous le dire. Je ne me mets pas non plus des petites boucles d’oreille en forme de fleur. La seule chose surmontable est de rester dans un pyjama, et s’il est vieux avec des motifs ridicules c’est encore mieux (le vieux pyjama en pilou avec des nounours a sûrement des propriétés thérapeutiques insoupçonnées, il faudrait qu’une équipe de recherche se penche sur le sujet).

Je voudrais donc m’insurger contre ce cliché ridicule, aussi ridicule que les publicités contre la cellulite avec une grande mince mesurant 1m80 et 50kg . Ou celles pour l’anti-rides avec une gamine de 16 ans qui n’aura pas sa première ride avant le double de son âge actuel.

Chers lecteurs, rebellons-nous, refusons ce cliché ! Donnez-nous des vrais gens avec la grippe, des rougeauds, des fiévreux, des vrais enrhumés! Je veux du nez rouge! Des yeux pleurants, des narines sifflantes! Halte à la tyrannie de l’apparence, ayons le droit d’être malade et laid, non mais!

 

2 Comments on Soigner rhume et grippe : indignez-vous!

  1. Christian
    27 mars 2015 at 19 h 07 min (3 années ago)

    Rhinite chronique : Maladie qui a tendance à se prolonger éternuellement (Marc Escayrol)

    Répondre
    • Appolonie
      10 avril 2015 at 22 h 22 min (3 années ago)

      Eternuellement, c’est très bon ça, j’aime beaucoup!

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :