Trop de fashion tue la fashion.

J’ai fini par comprendre pourquoi le programmateur ne marchait pas et ne publiait pas aux heures voulues : le blog était réglé sur le fuseau horaire de Nouméa. Donc pas vraiment la même heure qu’ici. D’un autre côté, j’irais bien passer quelques semaines à Nouméa, moi…. 😀

 

C’est de l’art, bande de rustres!

Sous tes yeux palpités, ô lectorat bien aimé, ce message devrait apparaître vendredi matin alors que je serai en train de me mettre les doigts de pieds en éventail dans l’eurostar direction London. Sinoooooon…  Ben vous attendrez que je sois revenue couverte d’opprobre et de jelly pour lire cette aventure palpitante.

 

Mais il est malade celui-là!

32-la-tortue-cheval
Oyez oyez, fidèle public, demain matin je pars pour Londres. J’essaie à nouveau de mettre en place un message programmé pour apparaître demain, on espère que cette fois-ci ça va marcher… mais vu ma maîtrise de la puissante technologie de l’internet, c’est pas gagné. Déjà que je galère avec l’eau courante et l’électricité, hein…. Je vous souhaite à tous un bon week-end et je reposte des bêtises lundi quand j’aurai regagné ma hutte.

 

Ha, les joies de la recherche d’emploi

Je pense que ça se passe de commentaires. Quiconque parmi vous a déjà eu maille à partir avec ces entités merveilleuses que sont la CAF, le Pôle Emploi, l’URSSAF ou n’importe quoi d’autre de ce goût-là a déjà expérimenté l’envie de piquer un fou rire nerveux, vraiment, parce que là on se croirait dans la maison des fous du films « Les douze travaux d’Astérix » (si si , rappelez-vous, le laissez-passer A38…).
Vous je ne sais pas, mais moi l’URSSAF a récemment menacé de m’envoyer l’huissier de justice, après trois rappels, pour une somme de 40 euros que j’avais payée depuis six mois. Et aujourd’hui, je me suis inscrite sur le site Pôle Emploi. J’ai peur.

 

1 14 15 16 17 18