On touche le fond…

Suite au message précédent, vous aurez sûrement compris qu’on est un tantinet occupés à mon travail, comme qui dirait. (Hahaha, mais lundi c’est loiiiiiin, on a largement le temps)(voir ma théorie sur l’espace temps alternatif des clients)

Tout le monde court partout, c’est la panique de tous les côtés, le téléphone sonne non stop, rien n’est prêt, s’il y avait plus de gens et plus de portes dans l’agence, on pourrait mettre la musique de Benny Hill et filmer sans avoir besoin d’accélérer l’image.

D’un calme olympien, le front ferme face à l’adversité, je gère la situation avec une sérénité qui m’étonne moi-même. Je décroche le téléphone pour la 2844ème fois en répondant sur un ton professionnel que je gère et que je m’occupe de cette 2844ème urgence urgentissime, pas de soucis du tout, je m’occupe de ça pour vous.

(gif avec dédicace spéciale à mon copain Mathieu qui me l’an envoyé au moment même où je pensais le poster)

….

Jusqu’au moment où ma collège du standard a appelé pour dire : « Tu vas rire, je ne sais pas si tu as remarqué mais on n’a plus de mails ni d’internet, là. J’ai contacté le fournisseur ils essaient de réparer mais ils savent pas quand. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :