Les paris débiles.

Accessoirement, je tiens à remercier le grand peintre Jacques-Louis David, qui me fournit en ce moment une inspiration délirante, je sens qu’on est parti pour quelques publications liées à ses tableaux. Et je lui présente toutes mes excuses pour les sauts périlleux qu’il doit faire dans son tombeau (n’empêche que moi je rigole bien…).

6 Comments on Les paris débiles.

  1. Anonymous
    21 juillet 2012 at 9 h 12 min (5 années ago)

    Et nous aussi on rigole bien ! Merci

    Hélène

    Répondre
  2. Appolonie Palpitante
    21 juillet 2012 at 13 h 25 min (5 années ago)

    Yeah yeah, merci Hélène, je progresse indéniablement dans ma conquête du monde par la cocasserie indéniable de mes oeuvres! (au moins tout ça… 😀 )

    Répondre
  3. Shayman
    21 juillet 2012 at 19 h 31 min (5 années ago)

    Hahaha, il n’y a pas que ce cher Jacques-Louis David à se retourner dans sa tombe, le pauvre Socrate fait sûrement de même!
    On comprend que les poses théâtrales et exagérées de la peinture Néoclassique, donnent envie de les ridiculiser un peu, et vous y arrivez fort bien chère Appolonie!
    Vous connaissez sa peinture intitulée « Alexandre, Apelle et Campaspe »?

    Répondre
  4. Appolonie Palpitante
    21 juillet 2012 at 22 h 13 min (5 années ago)

    Ha tiens non, je ne le connaissais pas celui-là, bien que j’ai étudié David en cours (comme quoi on en sait toujours beaucoup moins qu’on ne croit et surtout qu’on aime à le faire croire à ses accointances en leur étalant sa science au nez avec suffisance et mépris). Vais peut-être m’en servir tiens…
    Sinon j’aurais dû m’excuser auprès de Socrate aussi, j’en conviens, mais bon si je commence à faire repentance pour chaque grand personnage que je ridiculise ici, on n’est pas sorti des ronces!

    Répondre
  5. Cristophe
    25 juillet 2012 at 15 h 53 min (5 années ago)

    Le truc c’est de faire ça un nombre pair de fois. La première fois, David se retourne dans sa tombe, la deuxième il se retrouve dans le bon sens, etc. Un nombre pair !!!

    Répondre
  6. Appolonie Palpitante
    25 juillet 2012 at 17 h 04 min (5 années ago)

    Voilà une réflexion intelligente, cher Christophe. J’essaierai de penser à faire un nombre pair avec mes idioties sur David, que le pauvre ne se retrouve pas sur le ventre pour l’éternité (enfin moi je préfère dormir sur le ventre mais comme il ne m’a pas fait part de ses préférences…)

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :