Archive of ‘Le haïku palpitant’ category

Le haïku palpitant 14 – L’hésitation

Manipuler le très gros bloc à dessin
Réussir à s’entailler sauvagement juste au pli du coude par la tranche d’une feuille
Admiration ou consternation : j’hésite.

Sérieusement, je ne sais pas comment j’arrive à faire des trucs pareils. J’hésite entre me pendre tout de suite, rapport qu’avec tant de maladresse il est peu probable que j’aille encore bien loin dans l’existence. Ou à m’admirer dans ma bêtise, car c’est quand même une chose assez peu commune que de faire ça (si par masochisme j’avais voulu le faire exprès, je n’y serai jamais arrivée). Au moins ça m’a valu les rires et quolibets de mes camarades de dessin, qui après ont moins rigolé parce que nos deux modèles avaient bougé en ricanant eux aussi, et voilà comment en retournant mon bloc, j’ai mis le bazar dans tout le cours.

Ce qui est bien, c’est qu’en ma compagnie, c’est souvent navrant mais on s’ennuie rarement.

 

 

Le haïku palpitant 13 – Il fait tout beau

Le café ahuri du lundi matin
Le grand soleil sur les fenêtres qui se révèlent très sales
Dans 8 jours c’est le printemps

Vouiiiiiiiiii tout ce soleil et cette lumière, je recommence à synthétiser de la chlorophylle et je ne dépéris plus comme une plante verte. Dans 8 jours tout pile ce sera officiellement le printemps. Contrairement à mes vitres qui sont vraiment très ignobles vu que je ne les ai pas lavées de l’hiver, elle est pas belle la vie, pour un lundi matin ?

(du coup je vous mets un éléphant qui fait du trampoline parce que ça aussi ça me met en joie).

Le haïku palpitant – Acte 12

Un train au tout petit matin
4 alarmes différentes réglées la veille
Se réveiller toutes les 20 minutes en braillant

Y a rien à faire, j’ai beau prendre toutes mes précautions, je finis toujours par faire des triples sauts périlleux dans mon lit la moitié de la nuit en hurlant « HA MON DIEU J’AI PAS ENTENDU LE RÉVEIL !!!!!! MERDE IL EST… Ha non ça va il est 2h37 du matin…. ». Et je recommence 15 à 20 minutes après. Autant vous dire que je ne risque pas de rater grand chose niveau train. A part celui du sommeil.

Le haïku palpitant – Acte 10

Faire la vaisselle le matin pas réveillée

Porter un peignoir à manches kimono

Faire une lessive

Joyeuse rentrée à tout le monde, dans la joie et la bonne humeur (et sinon ce matin j’ai renversé mon bol de céréale dans mon lit en plus de repeindre mon peignoir à l’eau de vaisselle, youhou!!!)

Le haïku palpitant – Acte 7

Une voisine au resto qui parle régime diététique très fort

Mon burger dégoulinant de gras et de frites qui arrive à table

Ses yeux révulsés quand j’ai ajouté de la mayo.

Je n’ai qu’une chose à ajouter :

e536ef9d439ff1c4ef49d1b8a179b59e

Mon diablotin nutritionnel intérieur a fait à peu près cette tête-là, au moment où le petit angelot de la diététique saine périssait noyé dans une mare de graisse et où il a fallu appeler les pompiers parce que la demoiselle de la table d’à côté faisait des convulsions au sol.

1 2