Bonjouuur je suis une fougèèèèère

Mes petits mouflons grognons,

On est dans une période difficile. Genre là présentement il est 17h et il fait nuit noire.

Vous, je ne sais pas, mais pour ma part je pense avoir des gênes de plante verte. Je suis une fougère. Plus assez de lumière. Je ne synthétise plus ma chlorophylle. Je manque de soleil. Je suis toute pâlichonne et malade.

Ca m’a valu une visite médicale avec un charmant docteur qui m’a fait tirer la langue en faisant « Haaaaa » et s’est exclamé que j’avais « une pharyngite d’enfer », « un terrain inflammatoire dantesque avec des ganglions comme des pastèques ». Il avait l’air très enthousiaste et sa stagiaire aussi « Houu le beau cas, là on peut pas se tromper! »

 

Dieu merci au moins je ne suis pas pâlichonne et malade ET amaigrie, car mon organisme a décidé de se venger en réclamant de la tartiflette, du gras et du sucre 24/24h. Du sport pas trop, non, ça en revanche pas du tout. Bref avec les fêtes qui arrivent, je vais finir comme un dodu petit loukoum crachotant et décoloré, ce sera merveilleux.

La bonne nouvelle, c’est que demain, on passe le solstice d’hiver et les jours commencent à rallonger. Ok, d’une demi-minute à peur près, mais c’est psychologique. En en plus dans 4 dodos, c’est Noël. Alors, elle est pas belle la vie ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :