2017, l’année de la trempette

Mes petits ouistitis ravis,

En ce début d’année, il est de bon ton de présenter ses vœux à la communauté de mes lecteurs en délire qui réclament à cors et à cri de nouveaux articles chaque jour (au moins tout ça). J’allais le faire hier soir mais j’ai été un peu fâchée grognon.

Il s’est trouvé qu’en rentrant le 1er Janvier chez moi après quelques jours de goguette, j’ai découvert un charmant petit dégât des eaux qui avait inondé mon bureau, un bout de moquette, et surtout le beau livre tout neuf qu’on m’a offert pour mon anniversaire. J’aime autant vous dire qu’après 8h de bagnole, 1h de métro, bref un retour de vacances déjà peu hilarant, je me serai bien passée de cette surprise. Surtout que ça fait la 2ème fois en moins d’un an que je trouve de la pluie à mon plafond (mes voisins du dessus ont un problème existentiel avec les joints). Accessoirement, j’ai eu aussi l’arrivée d’eau de la machine à laver qui a pété une veille de 14 Juillet (youhouuuu les grandes eaux de Versailles dans la salle de baiiiin!) et ladite machine à laver qui s’est vidé un jour sur le carrelage (youhouuu les chutesdu Niagara dans ma salle de baiiiiin!).

Tout ça en moins de deux ans quand même, je commence à croire que j’ai dû offenser un dieu aquatique dans une vie antérieure. Ou surprendre une naïade toute nue dans son bain. Ou pisser dans une source sacrée pour emmerder la divinité locale. Va savoir.

Mais bon. Voyons le côté positif. Ok, il pleuvait dans mon appartement quand je suis rentrée, et c’était pas marrant. Mais du coup j’ai décidé d’inventer un nouveau proverbe :  « Année pluvieuse, année heureuse ! »

Pour 2017, je vous souhaite à tous une bonne année de la trempette  !

.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :